Comme chez Soi

Le Restaurant

Salle

Savant mélange de chaleur et d'élégance, l'art nouveau à la manière de Victor Horta sert d'écrin lumineusement fleuri à des hôtes aussi épris de gourmandise que de raffinement.

photo salle

Salons

La stratégie ou l'intimité demandent parfois le calme feutré de la discrétion. En alliant la puissance à la délicatesse, la patine d'un décor chargé d'histoire et la modernité de l'assiette suscitent la subtilité du contraste pour une perpétuelle fête des yeux et du palais.

photo salon

Table d’hôtes

A quelques mètres des fourneaux, la table d'hôtes de la cuisine permet aux amateurs authentiques de profiter du fascinant ballet de la brigade, sous les signatures murales que les grands de ce monde ont laissées au fil des ans en guise de témoignage de satisfaction.

photo hotes

Cellier

Une table d'exception se doit de proposer des vins à la hauteur des mets qu'elle souligne. Fruit d'un travail permanent de découverte et de dégustation, la cave du Comme chez Soi, véritable petit musée du bien boire, est sans doute une des plus riches d'Europe.

Notre carte des vins vous présente, entre autres, une rubrique particulièrement bien détaillée et fournie qui reprend les vins blancs et rouges à moins de 100€.

photo cellier

Cuisine

Sans son équipage de haute qualification, un navire ne pourrait naviguer bien loin. Avec le concours indispensable d'une brigade aussi enthousiaste qu'appliquée, c'est toute une conception belge de la gastronomie qui sort quotidiennement des cuisines du Comme chez Soi.

photo cuisine

À Propos

Historique

Tout commence en 1926, lorsque Georges Cuvelier, un courageux borain qui a embrassé les métiers de l'Horeca pour échapper à la mine, ouvre à Bruxelles un sympathique petit restaurant de quartier. Une habituée de l'endroit déclare à chacune de ses visites : " Georges, chez vous, on mange comme chez soi "… Il n'en faut pas plus pour que l'endroit prenne définitivement son nom.

A l'époque où le restaurant emménage place Rouppe, sur son emplacement actuel, la fille de Georges Cuvelier épouse Louis Wynants, un charcutier tirlemontois qui va rapidement faire évoluer la cuisine du restaurant vers des sommets. De leur union, naît alors un petit Pierre Wynants qui fera la carrière que l'on sait. Des stages dans les plus grandes maisons n'empêchent pas notre homme de faire la connaissance de Marie-Thérèse, qu'il épouse peu après.

De cette union naissent deux filles Laurence et Véronique. L'aînée, Laurence fait à son tour elle-même la connaissance d'un séduisant jeune homme au talent prometteur, Lionel Rigolet. Celui-ci devient rapidement un élément clé de la maison et voit son mariage récompensé par l'arrivée, sous la forme de Jessica et de Loïc, d'une cinquième génération …

Réservation